La pastorale américaine

La pastorale américaine

par Philip Roth

A lire quand ?

Quand on a du temps, beaucoup de temps. Cet épais bouquin de plus de 500 pages en édition poche saura vous occuper de nombreuses heures.

 De quoi on parle ?

L’auteur décortique la vie de « l’américain parfait », Seymour LEVOV, surnommé le Suédois. Entre apparence et réalité, le fossé se creuse au fil du temps et des représentations que les autres se font de la vie rêvée de Seymour.

Déjà tout jeune, le Suédois était idolâtré au rang de demi-Dieu incarnant à la perfection le rêve américain. Cet homme, symbole de réussite, a impressionné tant au niveau sportif que professionnel et familial. Enfin familial… Derrière la façade bien vernie, son entreprise, sa femme, ancienne miss america, sa belle maison et sa réussite affichée, se cache une histoire bien plus complexe et tortueuse. Plus sombre, plus rebelle, plus triste et désespérément belle au finale, c’est une leçon de vie que Philip Roth nous offre sur fond d’amérique des 50’s.

Il aborde avec justesse le décalage entre les générations, entre une Amérique conservatrice et la violente pulsion de liberté qu’affirment les jeunes générations. Entre le rejet et l’intégration des populations noires, entre libéralisme et conservatisme, entre tradition et émancipation… Ce livre tout en paradoxe, livre brutalement les états d’âmes et les blessures profondes d’une Amérique en pleine mutation.

Mon avis tout à fait personnel : un peu difficile au début, le livre vaut vraiment le coup de s’accrocher, c’est un portrait tout en émotions d’une Amérique coincée entre un besoin insatiable de liberté et une volonté de protection par les traditions et le conservatisme. Permet de mieux saisir certains des enjeux actuels d’une Amérique en perpétuelle mutation.

Le petit plus : la construction du roman est très intéressante. La vie du Suédois est racontée à travers le regard de différentes personnes. Cet effet de style permet de saisir l’importance des représentations, du paraître et leurs répercutions sur l’image que l’on renvoi aux autres.

Pour vous procurez le livre ou se renseigner sur ses prix,

cliquez sur l’image correspondant à votre envie.

Version papier

Version kindle

Publicités
Comments
2 Responses to “La pastorale américaine”
  1. Thank you, I’ve just been looking for info about this topic for ages and yours is the best I have discovered till now. But, what about the conclusion? Are you sure about the source?

  2. Jerrell dit :

    What’s going on, just wanted to let you know, I enjoyed this blog post. It was subsequently funny. Keep on posting!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :